arrow Rattrapage des entretiens professionnels
Entretiens professionnel

Dans le contexte actuel de la crise du Covid-19, un délai supplémentaire est prévu pour la réalisation des entretiens professionnels des salariés qui devaient se tenir, d’abord en 2020, puis au 30 juin 2021. Le délai a encore été reporté et tous les entretiens qui n’ont pas pu être réalisés avant le 30 juin 2021, devront être tenus avant le 30 septembre 2021.

Pour rappel, tous les salariés doivent être informés, dès leur embauche, qu’ils bénéficient tous les deux ans d’un entretien professionnel. Ce dispositif concerne toutes les entreprises, quelque soit leur taille. Cet entretien a pour but d’explorer les perspectives d’évolution professionnelle des salariés. C’est un moment d’échange qui permet aussi de récolter les retours du salarié. Le but est de comprendre les besoins d’accompagnement et/ou de formation pour l’impliquer davantage dans son parcours professionnel. C’est une solution qui permet de renouveler la motivation du collaborateur au sein de l’entreprise.

Au cours de l’entretien professionnel, l’employeur doit également informer le collaborateur sur l’activation du compte personnel de formation (CPF) et des modalités de financement de la part de l’employeur.

Attention, il ne faut pas confondre l’entretien professionnel et l’entretien annuel qui n’est pas obligatoire. L’entretien professionnel est centré sur le salarié et son évolution / sa formation.

 

Points à aborder lors de l’entretien professionnel:

  • Évolution professionnelle du collaborateur (qualification de l’emploi, etc…)
  • Questions concernant le suivi des actions de formation, de certification et de progression du collaborateur
  • Évaluation de son employabilité
  • Réflexion sur l’avenir du collaborateur et de son projet professionnel

 

Vous avez encore des questions sur l’entretien professionnel ? Vous pouvez consulter les Questions / Réponses à ce sujet dans le document du Ministère du Travail ici, ou contacter le cabinet Actis par l’intermédiaire du formulaire de contact, ou par téléphone au 03 81 80 61 22.

source de l’article : https://www.service-public.fr/