arrow [À LIRE] Mesures et soutiens mise en place pour les crédits bancaires

Le médiateur du crédit :

https://mediateur-credit.banque-france.fr/

Les motifs de saisie :

  • Dénonciation de découvert ou autre ligne de crédit
  • Refus de rééchelonnement d’une dette
  • Refus de crédit (trésorerie, équipement, crédit-bail…)
  • Refus de caution ou de garantie
  • Réduction de garantie par un assureur-crédit

Fonctionnement :

  • La saisine complète et validée de votre dossier de médiation en ligne déclenche la procédure
  • Dans les 48h, le médiateur vous contacte et vérifie la recevabilité de votre demande
  • Les établissements financiers disposent de 5 jours ouvrés pour revoir leurs positions
  • Si les difficultés perdurent, le médiateur intervient pour résoudre les points de blocage
  • Le médiateur propose une solution aux parties (dirigeant, actionnaires, créanciers, …)

 

Prêt de trésorerie garantis par l’état :

Le Gouvernement met en œuvre un dispositif exceptionnel de garantie permettant de soutenir le financement bancaire des entreprises, à hauteur de 300 milliards d’euros.
Ce dispositif a pour objectif de faciliter l’octroi par les banques de prêts de trésorerie aux entreprises de toutes tailles. Ces financements leur permettront de disposer de la trésorerie nécessaire pour poursuivre leur activité et préserver l’emploi.
Il pourra couvrir tous les nouveaux prêts de trésorerie accordés à partir du 16 mars et jusqu’au 31 décembre 2020. Ces prêts ne pourront pas faire l’objet d’autre garantie ou sûreté.
Par ailleurs, les banques françaises se sont engagées à reporter jusqu’à 6 mois le remboursement de crédits des entreprises, sans frais.

Quels mesures ?

  • Octroi de la garantie Bpifrance, pour les prêts de trésorerie accordés par les banques privées françaises aux entreprises affectées par les conséquences du Coronavirus,
  • Prolongation des garanties classiques des crédits d’investissement, pour accompagner les réaménagements opérés par les banques, sans frais de gestion,
  • Réaménagement des crédits moyen et long terme pour les clients Bpifrance, les rééchelonnement se feront automatiquement.

Georges Planes, directeur de l’animation du réseau de Bpifrance, a expliqué la mise en place de ce dispositif : « Les entreprises expriment leurs demandes à leur banquier ; le banquier fait sa propre analyse du sujet, accorde un prêt et sollicite une garantie auprès de Bpifrance. Et nous, on prend l’engagement en cinq jours ouvrés de donner notre réponse », précise-t-il.

Quelles démarches ?

Il suffit de contacter le conseiller bancaire de sa banque pour demander le bénéfice d’un prêt de trésorerie garanti par l’Etat.
Par ailleurs, les mesures mises en place par Bpifrance demeurent : garantie aux PME et ETI sur un découvert confirmé sur 12 à 18 mois ou sur un prêt de 3 à 7 ans, report de 6 mois des échéances à compter du 16 mars.

Remplissez le formulaire de demande en ligne ou appeler le numéro vert de Bpifrance « coronavirus » au 0969 370 240.

Les banques mettent en oeuvre le plan d’urgence économique

Sauf cas de force majeure, les agences bancaires resteront ouvertes au maximum et les collaborateurs répondront à leur mission de services essentiels. Les amplitudes horaires seront adaptées le cas échéant pour assurer le service. Enfin, l’alimentation des réseaux de DAB est assurée. Les infrastructures de moyens de paiements sont totalement opérationnelles

Pour Frédéric Oudéa, Président de la FBF :  » Avec les dispositions annoncées par le Président de la République et la Présidente de la Banque centrale européenne, les banques françaises, fortes de leur solidité, sont particulièrement bien armées pour répondre aux besoins de l’ensemble de leurs clients professionnels, entrepreneurs et entreprises quelles que soient leurs tailles face aux impacts de la crise sanitaire. Je veux assurer tous nos clients de la mobilisation de l’ensemble des réseaux bancaires français qui déploieront tous les moyens à leur disposition. Nous serons là pour tous ! Je tiens également à remercier, au nom de tous mes collègues du comité exécutif de la FBF, l’ensemble des banquières et banquiers pour leur dévouement exceptionnel, en étant le relais opérationnel de toutes les décisions prises et en permettant la continuité de nos activités au service de nos clients. »

source : Fédération bancaire française